Qui est concerné ?

Qui_est_concerné_Allergies_Gluten_Allergies_Alimentaires_association_1
Qui_est_concerné_Allergies_Gluten_Allergies_Alimentaires_association_1

Qui est concerné par cette allergie ?

Enfants et adultes touchés 

La maladie cœliaque peut se déclarer aussi bien chez les enfants que chez les adultes.

Les principales céréales en cause dans des réactions allergiques sont le blé et le seigle.

Les protéines hydrosolubles sont responsables de l’allergie à la farine chez les boulangers, allergie due à une longue exposition aérienne aux protéines allergéniques.

Les symptômes recensés sont plus généralement de type cutané (dermatite atopique chez l’enfant) ou respiratoire (asthme). Parfois il s’agit de manifestations digestives.

Réactions immunitaires face au gluten 

Le gluten, du latin glu (colle), est une masse protéique élastique et visqueuse qui se trouve dans les grains de plusieurs céréales, dont le blé, l’orge et le seigle. On trouve ainsi du gluten dans de nombreux aliments (pain, biscuits, pâtes…). Donnant une texture moelleuse aux pains et aux autres produits de boulangerie, le gluten permet aux ingrédients de bien se lier ensemble et il est souvent utilisé dans des sauces, des plats préparés, …

Dans le cas du blé, la réaction immunitaire est dirigée contre la gliadine (une fraction de protéine présente dans le gluten du blé). Pour l’orge, c’est l’hordéine qui est en cause, et pour le seigle, la sécaline.

Les symptômes de la maladie cœliaque

La palette des symptômes est très large. Chez les adolescents et adultes, la maladie peut se traduire par de la fatigue, de l’épuisement, de l’anémie, des carences en fer ou de l‘ostéoporose. Les patients peuvent aussi subir une perte de poids, des ballonnements, des diarrhées, de la constipation ou des maux de tête ou de ventre. Chez les petits enfants, des symptômes comme un arrêt de la croissance, des retards de développement, un ventre gonflé ou des pleurnichements peuvent indiquer une maladie cœliaque.

Alimentation sans gluten

Le traitement le plus efficace pour vivre en bonne santé et sans souffrir est de respecter un régime strict à vie. Les personnes cœliaques peuvent manger tout ce qui ne contient pas de gluten. Les aliments sans gluten sont par exemple le riz, le maïs, le millet, le quinoa, l’amaranthe, le sarrasin, ainsi que les pommes de terre, les fruits, les légumes, les noix, la viande, le poisson et le lait.

L’adaptation de l’alimentation est très complexe et c’est un défi pour les personnes concernées. Même si l’offre de produits sans gluten comme les mélanges pour gâteaux, les pains, les pâtes ou des mélanges de farine spéciaux est de plus en plus grande, il y a encore de nombreux aliments «pièges». La prudence est de mise avec les produits préparés qui ne portent pas le logo «sans gluten». Les soupes, les sauces, l’aromat, les yaourts, les glaces ou même les bonshommes en gomme peuvent contenir du gluten. Pour faciliter les choses, mieux vaut consulter une diététicienne.